Nouvelles

Nouvelles de la SVA
iGoutte sur une lancée
17 Novembre 2017
Description

La microroulotte iGoutte, conçue au Saguenay-Lac-Saint-Jean, continue de représenter fièrement la Vallée de l’aluminium alors que la jeune entreprise connaît une demande grandissante et qu’elle vient de lancer un nouveau modèle.

La microroulotte iGoutte, conçue au Saguenay-Lac-Saint-Jean, continue de représenter fièrement la Vallée de l’aluminium alors que la jeune entreprise connaît une demande grandissante et qu’elle vient de lancer un nouveau modèle.


Le produit se distingue par une carrosserie fabriquée totalement en aluminium, ce qui lui permet de peser moins de 400 livres et d’être tiré par un véhicule Can-Am Spyder ou une petite voiture. Les fondateurs de la iGoutte, Sylvie Lespérence et Rémy Lefebvre, avaient organisé une soirée spéciale jeudi soir à La Pulperie de Chicoutimi pour présenter leur image de marque et leur site Web renouvelés, ainsi que le modèle Édition limitée.

Celui-ci se caractérise par l’opportunité pour les clients de choisir la couleur des murs extérieurs, d’avoir une finition intérieure plus luxueuse et d’ajouter des accessoires supplémentaires. « Des étudiants en génie de l’Université de Sherbrooke ont analysé notre microroulotte. Ils l’ont démontée et remontée pour finalement nous dire qu’il n’y avait rien à améliorer pour la conception. Ça nous a fait très plaisir », confie Sylvie Lespérance. Ça n’a pas empêché les entrepreneurs de réfléchir davantage à l’autonomie électrique grâce aux panneaux solaires ou au confort.Le projet iGoutte a pu profiter de l’appui de la Société de la Vallée de l’aluminium (SVA) pour son démarrage. L’organisation a investi 10 000 $ via le Fonds Rio Tinto. Cette ressource est d’ailleurs toujours disponible pour les promoteurs ayant des idées incluant la valorisation de l’aluminium.

« C’est un exemple de projet qu’on aime beaucoup voir. Nous sommes fiers d’avoir pu soutenir iGoutte. C’est un produit de niche qui répond à une demande bien définie », a affirmé la directrice générale de la SVA, Malika Cherry, présente à l’évènement.


Sylvie Lespérance et Rémy Lefebvre, de Larouche, ont d’abord conçu une première microroulotte pour leurs propres besoins. Devant la demande, ils ont décidé d’en fabriquer une dizaine à l’été 2016. « On a réalisé des exploits dans notre petite remise de 12 pieds par 16 pieds », raconte l’entrepreneure. Le voisin avait même contribué en prêtant un peu de son espace. Depuis, un atelier a pu être aménagé et des employés ont été engagés, mais le bâtiment commence déjà à être serré puisque les clients se multiplient.

« On ne pensait pas qu’on aurait un si grand marché. On se concentrait sur les propriétaires de Spyder comme nous, mais ça intéresse aussi beaucoup ceux qui ont une voiture électrique ou une décapotable », fait valoir Sylvie Lespérance.

Pour l’instant, iGoutte fait affaire avec deux distributeurs, mais l’entreprise vise d’en avoir cinq dans la province dans la prochaine année.

Source : Le Quotidien.