Nouvelles

Nouvelles de la SVA
Rêver l’aluminium® s’exporte en Montérégie
18 Avril 2018
Description

Rêver l’aluminium®, développé en 2006 au Saguenay—Lac-Saint-Jean par la Société de la Vallée de l’aluminium, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, le Cégep de Chicoutimi et le Cégep de Jonquière, a été officiellement lancé en Montérégie le 27 mars dernier sous l’appellation Rêver la métallurgie – Pédale vers ton avenir. L’implantation du projet dans cette région est l’initiative du Comité sectoriel de main-d’œuvre de la métallurgie du Québec (CSMO-Métallurgie), qui agit comme organisation porteuse en Montérégie.

Rêver l’aluminium®, développé en 2006 au Saguenay—Lac-Saint-Jean par la Société de la Vallée de l’aluminium, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, le Cégep de Chicoutimi et le Cégep de Jonquière, a été officiellement lancé en Montérégie le 27 mars dernier sous l’appellation Rêver la métallurgie – Pédale vers ton avenir. L’implantation du projet dans cette région est l’initiative du Comité sectoriel de main-d’œuvre de la métallurgie du Québec (CSMO-Métallurgie), qui agit comme organisation porteuse en Montérégie.

Une formule innovante et gagnante

Visant à éveiller l’intérêt des jeunes pour le domaine de la Science et de la Technologie, ce projet a été mis en place pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans ce secteur. À ce jour, près de 7 800 élèves de troisième secondaire ont pu vivre une simulation de travail en entreprise grâce à un jeu de rôle intégré à leurs activités pédagogiques obligatoires. Pour répondre à la demande d’un distributeur de vélos haut de gamme, les élèves doivent élaborer un concept original de pédale à être moulée en aluminium, produire les dessins techniques, fabriquer un prototype et présenter un texte argumentatif. « Le fait d’être impliqué à toutes les étapes du développement d’un projet et de rencontrer des représentants du milieu industriel est une expérience très enrichissante et signifiante pour eux. Il a d’ailleurs été démontré concrètement que Rêver l’aluminium® créé un intérêt chez les jeunes pour les domaines techniques et pour l’entrepreneuriat en plus d’encourager la persévérance scolaire », précise H-Louise Falardeau, principale gestionnaire de Rêver l’aluminium®.

Un projet répondant à des enjeux provinciaux

Les nombreuses retombées positives de cette initiative ont convaincu le CSMO-Métallurgie de lancer une cohorte à la Commission scolaire de Sorel-Tracy, où le programme se concentrera sur l’acier afin de s’adapter aux réalités de la région. « Au moment où les questions relatives à la main-d’œuvre sont au cœur des préoccupations du secteur de la métallurgie, ce projet innovant et formateur s’inscrit parfaitement dans la mission du CSMO-Métallurgie », déclare Marie-France-Charbonneau, directrice générale du CSMO-Métallurgie. Pour Mme Falardeau, « cela démontre encore une fois l’importance et la pertinence du projet, en plus d’être une excellente nouvelle pour les élèves de la Montérégie qui pourront bénéficier de ce partenariat unique entre le milieu scolaire et le milieu industriel ».